Et c’est parti pour la saison FlyHigh 2017!

 

Ces 13-14 Mai se tenait la première phase des Swiss Championships Open, organisé par les Panthers de Bern à Wankdorf. La NLA, dont Flyhigh fait parti, était constituée de deux poules de 4 équipes chacune: une poule élite et une poule challenger, avec 3 matchs en round robin dans chaque poule.

Flyhigh a envoyé non pas 9 mais 18 gaillards, donc effectivement le double de l’effectif de l’année passée ! Le but était de défendre le titre autoproclamé de « King Of The West », mais aussi d’introduire notre nouvelle arme fatale au reste de l’univers frisbee : Théophile.

En face, dans la poule challenger, le niveau était élévé, avec comme adversaires les Panthers de Bern, nos voisins romands les Wizards de Genève, et Solebang de Cham (prononcé Rrrrrr-ham).

1er match contre Panthers, drops, passes sans amour, bref on n’était pas vraiment dans le match. En face, ca pardonne pas. Résultat, un sévère 3-15 pour les Panthers.

Ensuite, le traditionnel classico contre les Wiz. Comme la tradition le veut, c’était un match super serré. Comme la tradition le veut, c’était un match super fun. Mené 8-6, Flyhigh réussit une superbe remontée en deuxieme période pour gagner la partie 11-9! Notre titre est sain et sauf, enfin, jusqu’à la prochaine manche. La victoire a été fétée dans les vestiaires avec une BierCookieDusche, les délicieux cookies surprises faits par les soins de Pascal Florelle.

Dimanche, 3ème match du tournoi contre Solebang. L’enjeu pour les deux équipes était une seconde place dans la poule, et la possibilité de pouvoir disputer un second match plus tard contre une équipe élite. Après un départ plutot difficile (7-1), Flyhigh a su retrouver son beau jeu et semer le doute chez les jüngs adverses. Ce réveil un peu trop tardif a couté la victoire, score final 9-15 en faveur de Solebang.

Le weekend s’est terminé de manière vraiment bonnard, bière en main, à soutenir les équipes féminines, West I et West II ou pas mal de joueuses Flyhigh évoluent. Je termine sur une confidence arrachée a Stephane :

« L’ Open, c’est quand même pas mal! Je m’amuse bien ».

 

 

Share →